Commune donneur Ville amie des enfants

À la UNE

PERTURBATIONS BUS ligne 701

PERTURBATIONS BUS ligne 701

En raison de travaux sur la commune d'Othis, tous les arrêts entre Moussy-le-Neuf "LA BAROGNE" et Othis "LA JALAISE" ne seront plus desservis, de 20h à 5h30 du 12 au 16 avril 2021, puis du 19 au 20 avril 2021. (5 nuits).

Veuillez vous reporter à l'arrêt "CENTRE MÉDICAL" de Dammartin-en-Goële, situé Av de l'Europe. L'arrêt "CENTRE MÉDICAL" deviendra la nouvelle tête de ligne, et le terminus des courses.

LienVOIR LE DÉTAIL

NOUS VOUS PRIONS DE BIEN VOULOIR NOUS EXCUSER POUR LA GÊNE OCCASIONNÉE

 

DON DE SANG : APPEL À MOBILISATION

DON DE SANG : APPEL À MOBILISATION

L’EFS-IDF appelle les citoyens à poursuivre leur mobilisation en faveur du don de sang dans cette situation si particulière

 

La fréquentation des Maisons du don et des collectes mobiles par les donneurs de sang est en forte baisse.

 

En raison de la crise sanitaire, les donneurs de sang sont - depuis deux semaines et plus encore aujourd’hui- moins nombreux à fréquenter les 120 Maisons du Don et les centaines de collectes organisées dans les territoires partout en France.

 

Cette baisse de fréquentation, conjuguée à une offre de collecte qui ne peut se déployer normalement en raison de la difficulté à organiser des événements de collecte dans les universités, dans les entreprises en raison de la généralisation du télétravail et dans les salles municipales très convoitées dans le cadre de la campagne vaccination entrainent une forte diminution des réserves de sang.

 

Cette tendance est par ailleurs marquée par l’impact du week-end pascal qui, avec un jour férié, vient amputer de 10 000 dons supplémentaires le stock national.

 

Les réserves de sang sont aujourd’hui en deçà de la barre des 100 000 poches de sang alors qu’il faudrait qu’elles atteignent 110 000 pour permettre à l’EFS de garantir sa mission auprès des patients de manière sereine.

 

Les citoyennes et citoyens sont ainsi appelés à se mobiliser massivement pour donner leur sang au cours des tous prochains jours et des toutes prochaines semaines pour permettre à l’EFS de fournir aux établissements de santé les produits sanguins dont ils ont besoin pour soigner les patients.

 

Depuis le début de la crise sanitaire, l’EFS s’est transformé pour accueillir les donneurs

 

La plupart des lieux de collecte propose le don sur rendez-vous pour réduire le temps d’attente et mieux gérer la prise en charge de chaque donneur dans le respect des mesures de distanciation. Une façon pour les donneurs d’être reçus sans attendre.

L’an dernier plus de 800 000 RDV ont été pris sur le site internet de l’établissement français du sang. On y trouve également un test « Puis-je donner ?» qui permet aux donneurs de vérifier en ligne s’ils sont éligibles au don de sang afin de ne pas se déplacer pour rien.

 

L’EFS rappelle que donner son sang est une sortie autorisée et demande aux donneurs de se munir de l’attestation cochée « aide aux personnes vulnérables » après 19H partout en métropole et dans un rayon au-delà de 10Kms du domicile en journée pour les départements confinés. Les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée : 7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour. Prenez 1 heure pour sauver 3 vies ! 

 

Les donneurs habituels - et tous ceux qui voudraient donner leur sang pour la première fois - sont attendus dans les 120 Maisons du don de l’Établissement français du sang et dans les collectes mobiles organisées partout en France.

 

 

Pour prendre rendez-vous : dondesang.efs.sante.fr ou sur l’appli Don de sang.

 

Infos COVID-19

 

Toutes les mesures de précaution sont mises en œuvre sur les collectes de sang pour éviter les risques de transmission du virus avec le port du masque obligatoire pour tous, accompagné de mesures de distanciations et d’hygiène renforcées.

Les personnes ayant présenté des symptômes de la Covid-19 doivent attendre 28 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang.

Dans la très grande majorité des cas, il est possible de donner son sang après une injection de vaccin contre la Covid-19, sans aucun délai d’ajournement.

 

Pour prendre rendez-vous : dondesang.efs.sante.fr ou sur l’appli Don de sang.

 

 

OBLIGATION DE FORMATION

OBLIGATION DE FORMATION

L’obligation de formation des 16 – 18 ans.

 

L’obligation de formation des 16 – 18 ans concerne les membres de cette tranche d’âge qui sont sortis du système scolaire et qui ne sont ni en formation, ni en emploi. C’est une prolongation de l’instruction obligatoire jusqu’à 16 ans. Ce sont les Missions Locales qui sont chargées de contrôler le respect de l'obligation de formation et de mettre en œuvre des actions de repérage et d'accompagnement.

C’est une part importante de notre public puisque cela équivaut à 1/6 du total. Les mineurs représentent 16,6 % des jeunes qui se sont inscrit à la Mission Locale en 2020. L’obligation de formation donne une envergure supplémentaire à notre action.

S’il y a désormais une obligation à débuter un parcours dans certains cas entre 16 et 17 ans, on accompagne les jeunes sur le long terme au-delà de leur majorité si besoin. Le but est toujours de proposer un accompagnement adapté au jeune, à sa situation, à ses besoins.

 

 

Pour cela, on a des outils et des dispositifs :

Le diagnostic et Le parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA). Le PACEA est le cadre contractuel de l’accompagnement des jeunes. Il est signé par le jeune et le conseiller et lui permet de travailler sur son projet professionnel. Il peut être de reprendre son parcours scolaire ou d’en commencer un nouveau, de trouver un contrat d’apprentissage, de trouver un emploi…

Ils peuvent pour cela accéder à d’autre dispositif de la Mission Locale (le PLIE, la Garantie Jeune) et bénéficier des ateliers de remobilisation, de préparation à l’entretien qui permettent un accompagnement complémentaire et spécifique.

VOIR LE DÉTAIL

PORT DU MASQUE RENDU OBLIGATOIRE PAR ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

PORT DU MASQUE RENDU OBLIGATOIRE PAR ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

Port du masque obligatoire sur l'ensemble du département de Seine-et-Marne jusqu'au 30 Avril 2021

 
Haut de page