Commune donneur Ville amie des enfants

À la UNE

DON DE SANG

DON DE SANG
le samedi 31 décembre 2022
à notre collecte de sang organisée à
OTHIS
Nous avons eu le plaisir d’accueillir 90 volontaires
Dont 13 nouveaux donneurs !

OSEZ LE COMPOSTAGE EN TOUTE SÉRÉNITÉ

OSEZ LE COMPOSTAGE EN TOUTE SÉRÉNITÉ

Osez le compostage en toute sérénité

Le compostage est souvent considéré comme une pratique pouvant créer des nuisances. Ensemble faisons le point pour démêler le vrai du faux. Aujourd’hui, sur le territoire du Sigidurs, 9000 habitants en pavillon se sont lancés dans la pratique du compostage et 61 résidences disposent d’un site de compostage partagé. Alors, pourquoi pas vous ?

Le compostage késako ?

Le compostage est le résultat de la décomposition naturelle des déchets organiques comme les épluchures de fruits et de légumes, la pelouse ou les feuilles mortes, par une multitude d’êtres vivants (bactéries, champignons, insectes, vers…). Vous obtenez ainsi un engrais naturel produit à partir de vos déchets et vous réduisez en même temps le poids de votre poubelle d’ordures ménagères.

 

Stop aux idées reçues

  • Le compost attire les rats ? FAUX

La mise en place d’un composteur n’attire pas les rongeurs. Si vous en apercevez, c’est qu’ils étaient déjà présents auparavant. Pour les faire partir, faites des brassages réguliers et installez une grille métallique au fond du composteur.

 

  • Le compost attire les moucherons ? VRAI et FAUX

Le compost peut attirer ses insectes s’il y a une forte présence de déchets riches en sucre (par exemple, les épluchures de fruits). Pour éviter ce désagrément, mélangez régulièrement le compost pour enfouir ses matières.

 

  • Le compost dégage une mauvaise odeur ? FAUX

Si votre compost dégage une odeur désagréable, c’est qu’il y a un problème de décomposition ou un déséquilibre dans les apports. Ainsi, brassez régulièrement, apportez du carbone (par exemple, des feuilles sèches) et alternez bien entre un apport de déchets secs et humides.

 

Comment obtenir un bon compost ?

Maintenant, que vous savez tout, suivez les différentes étapes de notre « recette » :

  1. Installez votre composteur sur l’herbe ou sur la terre et à mi-ombre de préférence ;
  2. Etalez et alternez les déchets humides et les déchets secs ;
  3. Assurez-vous qu’il y ait toujours assez d’humidité ;
  4. Aérez en brassant avec le mélangeur une fois par mois ;
  5. Récupérez le compost mûr au bout d’un an, par la trappe du dessous.

 

Vous pouvez l’utiliser de 4 façons différentes :

  • En jardinière : mélangez 1/3 de compost à 2/3 de terre ou de terreau ;
  • En gazon : épandez en couche fine après un tamisage de préférence ;
  • En potager : épandez une couche fine et griffez en fin d’hiver, ajouter une poignée par plant lors de la plantation ;
  • En massif : épandez en couche fine, griffez puis paillez.

 

Pour plus d’informations, découvrez nos tutos vidéos sur notre chaîne YouTube Sigidurs.

Sources : ADEME, Réseau Compost Citoyen, Guide du Jardin Durable du Sigidurs.

 

 
Haut de page